"Turner et ses peintres" est une très belle exposition, riche en explications et en oeuvres.

La retrospective réunit, souvent pour la première fois, les œuvres de Joseph Mallord William Turner (1775-1845) mais aussi celles, en  provenance des collections du monde entier, de ses prédécesseurs auxquels il s’est confronté pour mieux s’en inspirer : Le Lorrain, Rembrandt, Rubens… Parrallèlement, elle établit également des ponts avec les œuvres de ses contemporains tel Bonington ou Constable, avec lesquels il a souvent dévellopé une amicale compétition.

Ainsi sont éclairés les facteurs essentiels de la construction du regard et de l''inspiration de Turner, s'inscrivant entre continuité et rupture. Des grands maitres, il reprend notamment les règles de la perspective, comme dans ses paysages de montagne, et les grands formats. Ces techniques acquises une évolution le mènera progressivement à développer sa propre méthode: utiliser son savoir-faire d’aquarelliste avec de la peinture à l’huile, inventant ainsi un procédé qui lui permet de tendre de plus en plus vers la dissolution des formes et un rendu spectaculaire de la lumière, éclatante ou "brouillardée", et des couleurs.

Une alchimie magique se dégage alors de cette harmonie bouleversée et on se perd facilement dans les tempêtes aux creux des vagues et sous les avalanches, ...  De chaos en quiétudes, à travers ses paysages et quelques portraits, synthèses de croquis du réel et d'imagination, on suit avec plaisir les voyages du peintre dans toute l'Europe et dans son univers propre.

Présentée intialementà la Tate Britain de Londres, l'exposition sera exposée au Musée du Prado à Madrid de juin à septembre, mais elle est actuellement au Grand Palais à Paris jusqu’au 24 mai.

Quelques sites pour faire connaissance avec Turner:

Le site officiel de l'exposition

Turner en images

Quelques éléments biographiques sur la vie de J. M. W.TURNER

Turner, le classique pré-impressionniste